Gymnastique Féminine


LA GYMNASTIQUE ARTISTIQUE FEMININE (GAF)

gif_femme

          La gymnastique artistique est une discipline sportive consistant à enchaîner des mouvements acrobatiques sur des agrès.

          POUR LES FILLES : 

          – Saut de cheval

          – Barres asymétriques

          – Poutre

          – Sol

IMG_9668

          LE SAUT DE CHEVAL :

          Le saut de cheval comprend une piste de course de 25 mètres, un tremplin et une table de saut située à 1 mètre 25 de hauteur. Après une course d’un maximum de 25 mètres, la gymnaste prend son impulsion sur le tremplin, pose les deux mains sur la table de saut puis s’envole dans les airs pour réaliser une figure acrobatique. La clef d’un saut réussi est la hauteur à laquelle est réalisée l’acrobatie et la réception qui doit être pilée, c’est à dire sans pas ou déséquilibre.

Saut 

           LES BARRES ASYMÉTRIQUES :

           Les barres asymétriques sont deux barres en bois placées à une hauteur différente et d’une armature en acier. La barre inférieure est placée à 165 cm de haut et la barre supérieure à 245 cm de haut. Les deux barres peuvent être écartées jusqu’à un maximum de 180 cm en fonction de chaque gymnaste. Le mouvement de balancement continue est essentiel dans un enchaînement aux barres asymétriques. Tout arrêt ou pause dans l’enchaînement entraîne une sanction. Il doit inclure des mouvements de balancés, d’appui, de rotation et de suspension sur les deux barres et dans les deux directions. Une entrée et une sortie sont également obligatoires. Une chute entraîne une déduction de points et la gymnaste a 30 secondes pour reprendre son mouvement.

SONY DSC

          LA POUTRE :

La poutre fait 120 cm de haut, 5 mètres de long et seulement 10 cm de large. Elle est recouverte de cuir ou de daim et les gymnastes doivent être pieds nus. A l’entraînement, pour l’apprentissage de nouvelles difficultés, les gymnastes peuvent s’exercer sur une « petite » poutre, qui sera placée à quelques centimètres du sol, une ligne sur le sol ou une poutre recouverte de moquette ou d’un tapis. Les enchaînements à la poutre sont un mélange d’acrobatie, de danse et de saut. Ils doivent obligatoirement comporter une entrée et une sortie. Find professional essay writers for have more free time. Pendant son mouvement, la gymnaste doit utiliser toute la longueur de la poutre. Pendant l’enchaînement, l’entraîneur n’a pas le droit d’aider la gymnaste. Le mouvement à la poutre doit être d’une durée maximum d’une minute et 30 secondes. En cas de chute, la gymnaste a 10 secondes pour remonter sur la poutre.

SONY DSC

          LE SOL :

L’exercice au sol se pratique sur un praticable qui fait 12 x 12 mètres avec un bord additionnel d’un mètre. L’exercice au sol se fait en musique et doit durer entre 60 et 90 secondes. La musique ne doit contenir aucune parole. Le mouvement doit être un mélange d’acrobatie et de chorégraphie. La plupart des enchaînements contiennent 3 ou 4 diagonales, c’est à dire un ensemble d’acrobatie enchaînées sur une des deux diagonales du praticable. L’originalité et la présentation sont la clef d’un mouvement réussi

 

agres-sol

En fonction de l’âge et des capacités de chacun, il existe plusieurs niveaux de compétition :

– La Division Régionale (3 compétitions dans l’année, avec classement individuel et en équipe)

– La Division Inter-Régionale (correspond au territoire géographique du Grand Ouest, jusqu’à 3 compétitions par équipe et 3 compétitions individuelles)

– La compétition à finalité nationale (jusqu’à 4 compétitions en équipe et 4 compétitions en individuel)

gif_femme2